La mode se démode, le style jamais
(Coco Chanel)

dimanche 12 février 2012

Ma nouvelle histoire d'amour... avec le cachemire

Il fait un froid glacial sur la France (et l’Europe) en ce moment, et on ne sait plus à quelle matière se vouer pour avoir chaud. Et un jour, j’ai fait connaissance avec... le cachemire.


Tout a commencé à Noël. Comme je vous le disais dans mon article sur la multiplication des couches, la solution pour les diminuer était d’acheter un pull en cachemire. Il est doux, il est chaud, il ne provoque pas d’allergies sur ma peau fragile et on n’a pas besoin d’en empiler d’autres par dessus. Ma révolution a eu lieu le 24 décembre. Sous le sapin, offert par mes parents, m’attendait un joli petit pull gris en cachemire. Je l’ai essayé le lendemain, et j’étais conquise. Depuis, je ne le quitte que pour le laver.

Mais évidemment, ce n’est pas idéal de ne tourner qu’avec un seul pull. A trop le laver, j’avais peur de l’abîmer. Et c’est là que les soldes sont arrivées. Comme le dit Romy, de Luxe Glam et Volupté, "il faut profiter des soldes pour acheter des basiques". Et dans les basiques, le cachemire est en bonne place.

Comme j’avais un pull noir qui n’avait plus de forme (après une belle vie de sept longues années, paix à son âme), je suis partie à la recherche du parfait pull noir pour le remplacer. Après un échec avec un pull Naf-Naf (je n’avais pas vu, en ligne, qu’il était plein de paillettes dorées...), j’ai trouvé mon bonheur sur le site de La Redoute.

Là, avec son joli macaron -50%, m’attendait un pull en cachemire noir, avec des manches chauve-souris. Il était certes un peu plus cher que celui que j’avais repéré chez Naf-Naf, mais je savais qu’il y avait peu de chance qu’il me déçoive, surtout niveau chaleur. Et une fois encore, j’étais conquise par la forme et, surtout, la matière. Maintenant, je fais une alternance entre mes deux chouchous, reléguant au fond du placard mes pulls qui grattent ou qui ne sont pas assez chauds.

Et avec ce très grand froid, juste un tee-shirt à manches longues en dessous suffit pour affronter le blizzard. Évidemment, on opte quand même pour un manteau chaud. Celui que je portait depuis plus de quatre ans (paix à son âme également, décidément je les achève cet hiver) a été remplacé par un long manteau noir, 50% laine pour la chaleur, que j’ai trouvé - en solde une fois encore - chez Miss Sixty.

Alors, je sais que les soldes touchent à leur fin et que les tailles disparaissent petit à petit, mais je ne peux que vous conseiller d’avoir un pull en cachemire dans votre armoire.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire