La mode se démode, le style jamais
(Coco Chanel)

dimanche 23 juin 2013

Quantité vs qualité

Depuis que nous avons déménagé, on se trouve bien plus près du centre-ville et, surtout, des rues un petit peu plus chics. En passant dans l'une d'elles, hier après-midi, mon esprit (oui, il fait un petit peu ce qu'il veut) est revenu sur une pensée que j'ai régulièrement depuis que je gagne de l'argent (enfin, que j'en gagne plus que lorsque je faisais des petits boulots d'été ou du baby-sitting).

Je ne suis jamais rentrée dans ces boutiques, que je qualifierais de "luxe" (ou assimilé), mais j'aime regarder les vitrines en passant dans la rue - comme d'autres aiment regarder des œuvres d'art, chacun ses goûts. On y trouve The Kooples, IKKS, La Fée Maraboutée, Gérard Darel, Sandro ou encore des boutiques regroupant plusieurs marques. En résumé, des endroits où les prix des vêtements comptent généralement trois chiffres.

Je disais donc qu'en passant devant ces magasins, je me suis questionnée sur les habitudes d'achats. Depuis toujours, j'ai tendance à entrer dans les magasins à bas prix, à qualité moyenne, et donc à racheter régulièrement les mêmes pièces, qui ont tendance à s'user (pour ne pas les citer, je pense à des débardeurs dos nageurs, que j'adore et que je rachète chaque année dans des couleurs différentes parce qu'ils ont tendance à s'étendre ou à se trouer... Mais à 5€ pièce, on ne peut guère leur demander mieux). Bien sûr, je parle vêtements mais il en est de même pour les chaussures.

Globalement, je suis dans une logique "acheter moins cher pour acheter plus", sans particulièrement faire attention à la qualité (et au prix, lorsqu'on fait le cumul). Mais je rêve quand même devant de jolies pièces de créateurs qui - je l'espère en tout cas - sont d'une qualité toute autre... qui se reflète indéniablement sur le prix.

Et pour en revenir à ma première phrase, je commence à me demander s'il ne serait pas temps de faire du shopping raisonné (et raisonnable, mais ça c'est un autre débat). Mes placards et autres portants débordent déjà de vêtements, je n'ai pas besoin de faire la razzia chez le Suédois, l'Espagnol (ou les Espagnols, d'ailleurs) ou les boutiques "milieu de gamme" françaises. Alors ne serait-ce pas plus judicieux de se garder pour acheter, plus ponctuellement, des pièces de qualité et ainsi me construire une garde-robe dans la durée (et non plus dans le consommable) ?

C'est une idée qui va faire son chemin, d'autant que certains ne comprennent pas qu'on puisse mettre - sans regret - plusieurs centaines d'euros dans une robe, une chemise ou un sac. Vous en pensez quoi ? Quelles sont vos habitudes de shopping ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires:

  1. Je suis une adepte du " less is more " je privilégie la qualité et je ne suis pas déçue malgré les prix élevés.

    RépondreSupprimer
  2. En effet, je fais comme toi et mise plutôt sur un prix avantageux avant d'acheter des fringues, car on aime la diversité ! A la différence des mecs, qui eux justement, de ce que je vois, préfère avoir 3 jeans mais de marques pour tenir toute l'année... et les 3 chiffres ne leurs font même pas peur ! Du coup j'ai trouvé un entre-deux, parfois je m'accorde un petit plaisir plus cher, mais du coup je n'achète rien d'autres, une fois tous les 2 ou 3 mois, et sinon j'en profite en voyage ! A New York, Barcelone, Saint Tropez, Cuba, chaque fois j'achète sans culpabiliser car je ne suis pas dans le quotidien, des pistes à explorer ma belle journaliste non ? En tout cas devant le choix de vêtements féminins je comprends totalement que les vitrines soient un art !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est sympa les achats de voyage :)

      Supprimer
  3. J'ai compris que beaucoup d'enseignes "moyen de gamme" avaient peu d'intérêt en termes de qualité. Maintenant, c'et cheap ou haut de gamme. J'ai arrêté l'entre-deux, sauf exceptions : IKKS , Sandro, etc ont un rapport qualité-prix pitoyable.
    Objectif de l'année : acheter 100% équitable. Pas facile, du coup, je n'achète quasiment plus :D.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me demandais justement ce que ça valait, IKKS ou Sandro... Tu me conseilles quoi comme exceptions, du coup ?
      Oui,c'est sûr que ce n'est pas évident le 100% équitable ^^ Tu as trouvé des marques sympas ?

      Supprimer
  4. Tout dépend ce qu'on met dans moyenne gamme. Tu auras des personnes au portefeuille limité, pour qui s'acheter des fringues chez zara est déjà un luxe (en gros les habitués des "désolé pour le terme péjoratif" "magasins chinois".

    A titre perso, il m'est arrivé d'être déçu de vêtements achetés aux nouvelles galeries ou american vintage (dont une robe grise quasi transparante ou une robe pull qui bouloche à mort), et d'être en revanche super ravie de vêtements h&m trend qui n'ont pas bougé (ou leurs jeans qui sont souvent à tomber).

    RépondreSupprimer